Exquise douleur et délicieuse douceur…

On a tous une raison pour courir. Si je vous jure, on peut tous trouver LE truc, même infime, propre à chacun, qui nous fait sortir nos baskets.

parcours-course-a-piedVoici donc quelques raisons avérées qui, à mon sens, ne sont pas négligeables et peuvent motivées tout un chacun :

  •  Banalité de l’activité : Oh si, courir est vraiment une activité simple (attention, je n’ai pas dit facile). De  bonnes chaussures aux pieds, une tenue de sport, un parc ou un tapis de course et hop, tout un chacun (avec une forme physique acceptable et sans pathologies contraignantes) peut courir.  De plus, tout le monde sait courir.
  • Idéal pour s’affiner : Si vous en doutiez, laissez moi vous en assurer, la course à pied permet de brûler un maximum de calories, loin devant d’autres sports (vélo, natation, danse,…) ! Sachez, qu’au bout de 30 bonnes minutes de jogging, on puise directement dans les graisses et si ce n’est pas un argument ça, je ne sais pas pourquoi j’écris cet article !                                                                                                                                                           La course à pied est une activité qui sollicite l’ensemble du corps et qui permet donc de travailler les jambes, les cuisses, les fessiers, les abdos mais aussi les bras et le dos. Moi-même, j’ai commencé, comme bon nombre de personnes, à courir pour affiner ma silhouette et je peux vous assurer qu’en associant des séances de course régulières à une alimentation équilibrée, le résultat est là.                                                                 Si vous avez déjà un « poids de forme », courir vous aidera à le maintenir.  Bien sûr, cela ne signifie pas que courir permet tous les écarts : il faut trouver la bonne mesure entre séances de course, plats équilibrés et écarts de temps en temps.
  • Bienfaits sur la santé : En plus de dessiner la silhouette, courir booste réellement la santé.  La course à pied va permettre un bon retour veineux et chasser les toxines du corps. Vos os, cartilages et ligaments seront renforcés, sauf si bien sûr vous courrez comme un dératé, sans échauffement, sans bonnes chaussures et sans étirements. Le risque de « s’abîmer » est alors plus probable mais c’est un autre débat.                            Il est établi depuis un bon nombre de décennies que la pratique sportive régulière est généralement synonyme de santé. Courir vous permettra donc de diminuer grandement le risque de maladies cardio-vasculaires et de diabète.  La course à pied préviendrait également le risque d’avoir un cancer.

Enfin, courir  améliore l’immunité… What else ?

  • Réduire le stress : Je ne peux qu’apporter mon témoignage de grande stressée de la vie. La course à pied permet de se détendre (comme beaucoup d’autres sports, me direz-vous). Quand je cours, j’ai le temps de souffler, de penser, d’écouter ma musique ou encore de parler tranquillement si je suis accompagnée. Quand certains diront que la course à pied est une activé d’autiste, je leur répondrais que oui, peut-être un peu mais cela permet surtout de s’évader. Je suis personnellement devenue accro à mes petites sorties au parc qui m’aèrent le corps et la tête.                                                        Qui plus est, avant de commencer à courir, je me souviens que j’étais très souvent fatiguée (boulot oblige) et je manquais d’énergie le soir. Désormais, je sens la différence : après une petite session de course, je me sens pleine d’énergie et j’en redemande ! 
  • Quand on veut et gratuitement : Finalement, avec des baskets et une tenue adaptée, quiconque peut courir dehors. Après, libre à vous de trouver votre endroit, une heure dans la journée, de courir seul ou accompagné, vite ou lentement, avec ou sans musique. A la carte. 
  • Vous sentir bien dans votre peau : Comme je l’écrivais, quand on court, on remplit ses soutes d’énergie (merci les endorphines !). Si, en plus, on se fixe des objectifs (de parcours, de vitesse, d’endurance), on améliore son estime de soi quand on les atteint.                                                                                                                                                                                                  Pour ma part, au tout début, j’ai commencé par me dire que ce serait bien de tenir 2 tours de parc (2km) sans avoir l’impression de mourir sur place. Une fois que cela a été plus facile et que j’étais toujours en vie, je me suis dit que ce serait quand même pas mal de courir 30 minutes à une bonne allure sans m’arrêter. Chose faite, je ne suis pas peu fière. 
  • Mieux dormir : Quand on court régulièrement (ou que l’on pratique un autre sport), je peux vous assurer qu’on fait de bonnes nuits… Game over l’insomnie, the winner is Morphée !
  • Pour une bonne cause : Si vous êtes du genre à avoir besoin d’être motivé par une cause qui vous dépasse, cela existe aussi pour la course à pied. Plusieurs courses en tout genre sont organisées. Choisissez donc le combat qui vous parle (contre une maladie, pour une ville, pour un challenge collectif,…). Les droits d’inscription seront reversés à la cause en question et vous, vous aurez un objectif précis qui vous poussera à vous entraîner pour le jour J.                                                                                                                                              Pour avoir participé maintenant à 3 courses (j’essaierai d’y consacrer un autre article), je peux affirmer que ce sont des expériences à vivre : l’ambiance y est singulière, les parcours dépaysants et les courses fortes en émotion.

… Et surtout, si  vous devez courir en urgence, ça peut être sympa de s’être un peu entraîné avant… Je sais qu’avec le tueur de Scream à vos trousses, l’adrénaline vous boostera sans doute mais avec de l’habitude dans les pattes, vous le tracerez carrément. Et ça, c’est quand même la classe… Et c’est surtout ce qu’auraient dues faire toutes les victimes de ses films d’horreur à la noix. Bon sang !

1 commentaire sur « Exquise douleur et délicieuse douceur… »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.