La Course du Souffle

Dimanche 29 septembre, pendant que des illuminés entamaient les 16km du Paris – Versailles, je me rendais au Jardin d’Acclimatation où était organisée la 7ème Course du Souffle dans le cadre des 26ème édition de la Virade de l’espoir. Il s’agit de  manifestations organisées pour soutenir la lutte contre la Mucoviscidose.

news_viradesespoir2013

 » Donner son souffle pour ceux qui en manquent : tel est le credo de cette journée qui propose à chacun d’accomplir un effort physique en apportant un don personnel et/ou des dons recueillis auprès de son entourage. « 
Comme une grande donc, j’ai rejoint les coureurs du 5km et à 9h30, le départ de la course a été donné. Ambiance sympa, solidaire, très « familial et amical ». Il y avait énormément de groupes de personnes travaillant à l’APHP ( en même temps dans la santé, il y a tellement de personnes géniales ! ).
ban-top
Le parcours du 5km se trouve dans le parc autour du Jardin d’Acclimatation, c’est mignon et nous n’étions pas nombreux (300 pour le 5km). Pas serrés, tout le monde courrait à son rythme.
J’ai un peu speedé car j’avais l’impression de me traîner. Sur le 5km, il y a beaucoup de débutants ou de personnes n’ayant presque jamais couru. Du coup, j’avais l’impression d’avoir un bon niveau ! Enfin, cela m’a permis de voir les progrès que j’ai fait !
Seule ombre au tableau, pour moi, le temps était assez maussade et frais, du coup des petites sensations désagréables ( heureusement que l’ambiance nous réchauffait ). De plus, ma puce a bugué et je n’ai pas mon temps officiel. Mais grâce à mon application, je sais que j’ai mis maximum 32 minutes pour parcourir les 5km. Bien au dessus de mes « performances » habituelles.
2013_09_19__13_06_ok_virades_de_l_espoir
En conclusion, la Course du Souffle est un moment agréable, le contexte est simple. On court sans en faire dix tonnes, pas de fioriture, en rappelant juste que nous, nous avons la chance d’avoir des poumons en plutôt bon état.  Et que ce n’est pas le cas pour tout le monde.
Si j’ai toujours du souffle, un jour, j’espère pouvoir courir à nouveau dans le cadre des Virades de l’Espoir. Qui sait, le 10 km ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.