Les Bacchantes

11 novembre 2013,

… Défilé commémoratif pour les uns,

… Sifflets (honteux) pour un groupuscule toqué,

… Grasses mat pour d’autres…

… Et pour près de 1058 personnes : la 2ème édition des Bacchantes !

Événement organisé au profit de la recherche pour le cancer de la prostate, cette course s’inscrit dans la lignée de la démarche Movember. Le but  étant de donner plus de visibilité aux maladies masculines.

Mais-c-est-quoi-exactement-MovemberLa moustache est donc requise sur le départ et il y en avait de toutes sortes !

A noter que la participation était à 45% féminine, ce qui est tout même la classe. Toutes ces filles à suer pour la prostate de ces messieurs ! Je trouve ça beau.

D’ailleurs, ce n’est pas pour dénoncer mais… sur une course telle l’Odyssea, il n’y avait pas autant d’hommes à courir pour nos boobs !

Ok, bon, il nous en faut plus pour en tenir rigueur aux messieurs, ils supportent nos hormones après tout…

En tous les cas, la course n’a pas été une mince affaire pour moi et les 8 km ont été durs. Avec les vacances et le froid, j’ai couru un peu moins régulièrement et j’ai pu sentir la différence sur le parcours.

Les 3 premiers kilomètres m’ont paru une réelle auto-torture. Si, si, vraiment, j’en suis tout de même arriver à penser sereinement aux gens à l’agonie en me comparant à eux. J’allais mal quoi.

Mais heureusement je n’étais pas seule : ma sœur, mon coach perso, m’avait prévenu :  » on la fait en 50 min ».

J’avais dit oui, je ne sais pas bien par quelle vue de l’esprit étant donné que mon rythme habituel aurait plutôt été 55 min pour 8km.

Ils nous aura donc fallu 51min08 au final, beaucoup de transpiration et pas mal d’encouragements fermes.

Ma moustache n’a pas tenu jusqu’au bout, ma motivation si, il fallait choisir, désolée.

Les Bacchantes, c’est à faire, c’est une ambiance cool ( on croise des moustachus vêtus de cuir et équipés de fouets, véridique), un parcours sympa où on a la place de courir ( le pied ! ), un ravitaillement au top (au 4ème kilomètre puis un buffet chaud à l’arrivée, GE-NIAL ) et tout de même de beaux mecs moustachus à la pelle ( dont plusieurs nous ont témoigné leurs étonnements à voir des nanas courir pour leurs prostates. Ben, de rien les gars :D ).

Et puis 8km, ça permet de passer au dessus des 5km pour les jeunes initiés à la course, comme moi, sans subir toute suite un 10km :) ! Et ça, c’est cool !

A vos plus belles moustaches pour 2014 !

moustache-movember

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.