Runing sous les tropiques

Fin octobre, j’étais donc en vacances, au soleil, au bord de l’eau, sous les tropiques… Au chaud !

Mais si vacances dit repos, cela ne signifie pas forcément paresse et no sport.

J’avais en effet trimballer mes baskets et équipement dans l’océan indien et j’étais fin prête à garder mon petit rythme !

ile_La_Reunion_Boucan_Canot_89880b588c8a4d08bcf31c925e86c0ed

A 8h30, je suis donc partie sur les sentiers en bordure de plage et sous les filaos, 2 jours après être arrivée.

J’ai adoré courir dans cet environnement MAIS la chaleur m’a rappelé à l’ordre. Même le matin, mon organisme n’a pas compris le choc climatique et j’ai bien failli tomber dans les pommes comme une fillette.

Les autres fois, j’y suis donc retournée sagement en fin d’après-midi, début de soirée.  Et là, c’était divin. La sensation de courir au bord de l’océan dans une ambiance tropicale est indéfinissable et euphorisante quand on s’est habituée aux parcs gris de Paris.

Un vrai PLUS pour l’île Rodrigues où j’ai pu courir près de 30 minutes à deux reprises en croisant une seule personne (bon ok pas la même les deux fois mais quand même) ! Il n’y avait que le silence, la nature et mes petites baskets pour m’accompagner dans mes foulées… Des instants parfaits.

D’ailleurs, il existe un trail à Rodrigues (qui se déroulait quelques jours après mon départ) avec 3 courses de 5km (Trail de la Tortue, lol), 10km (Trail du Solitaire) et 38km (Trail du Perroquet). L’argent récolté est utilisé afin de conserver la biodiversite de l’ile ( en reboisant certaines zones ). Moi j’adhère à l’idée à 100%.

Trail-de-Rodrigues-2013

Bref, si vous y passez en vacances, c’est en général le 1er week-end du mois de novembre.

Avant de conclure, cet article aux couleurs des îles de l’Océan Indien, je suis obligée d’évoquer le Grand Raid de la Réunion. Je suis arrivée sur l’île pour les départ des milliers de fous qui se lançaient à l’assaut de la Diagonale et j’ai pu suivre leur avancée à la télé et via la radio (aaah freedom, anthologique).

En plus cette année, il y a eu deux réunionnais sur le podium, ce n’est pas systématique donc ça fait plaisir ! Bravo Freddy Thévenin, 2ème, et Pascal Blanc, 3ème !

Grand-Raid-une-mode-péi

Et pour la petite note finale, ma mère m’a offert un tee-shirt chez Pardon! Je le porte en toute modestie…

tee-shirt-grand-raid-2013-homme-femme

Avec ça sur le dos, on y croirait presque, non ? LOL

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.