Au bord de l’océan…

4th of July oblige, anniv de mon amie colombienne, Luisa, le même jour…

photo 3

Nous sommes donc parties pour ce week-end tester la température de l’océan Atlantique.

Destination Ocean City !

photo 2-3

Pour recontextualiser, le vendredi, jour de fête mationale aux US, National Day, ce n’était pas férié pour moi.

Grosse house party chez ma famille d’accueil, préparatifs toute la matinée et défaite de l’équipe de France en quart de finale contre les futurs champions de cette édition ( snif ).

Bref, à 22h, j’étais rincée mais ni une, ni deux, je saute dans une robe et je me rends sur DC, rejoindre mes copines au Lima, club fancy, avec musique américaine et musique latino. De quoi satisfaire tout le monde.

1025378_1440883956183479_8711941187396871934_o

À 4h du mat, vannée, je capitule et décide que mes pieds ne peuvent définitivement plus me porter.

On se rend alors avec Ania dans un diner ouvert 24/24 ( première fois que je testais le concept ).

photo 5-1

Enfin, nous avons bien du nous rendre à l’évidence : si on voulait partir à 6h30 pour Ocean City, il valait mieux ne pas entamer une nuit.

C’est donc tôt, dans la voiture, la musique à fond que je me suis rendue compte que je n’avais plus 20 ans ( voir photo ci-dessous pour mes cernes ! ) et que, finalement, dormir était bien dans mon top 10 d’activités préférées ( non, je ne dévoilerais pas le reste de cette liste ! ).

photo 1

photo 4-1
photo 2-2Quelques heures plus tard
, nous voilà dans la baraque du pote de Luisa, on rencontre d’autres potes.

Evidemment, grosse fiesta à la plage, grosse party le soir. Crazy.

photo 1-2

Le lendemain, on traîne dans Ocean City, il y a plein de manèges, je me crois comme dans un film.

ocean-city-nj-boardwalk

On crame encore un peu sur la plage et puis, il nous faut reprendre la route direction de sacrés embouteillages ( étonnement, nous n’étions pas les seules à avoir eu la brillante idée de s’exiler ce week-end…).

photo 2-1

Alors, pour soutenir notre conductrice, Lorena, qui avait enchainé deux nuits blanches ( oui, moi, je fais partie des petits joueurs qui ont dormi ), on improvise un karaoké dans la voiture.

10388104_10152303188592833_7480647765212614614_n

On finit de détruire nos cordes vocales et on récolte les rires et sourires des autres automobilistes.

À 23h, je suis enfin « chez moi », en Virginie.

Je suis complètement décalquée mais je n’échangerais ma place pour rien au monde.

Mes potes sont tarées, mes potes sont géniales.

10402421_10152303188452833_2338346242439881772_n

What’s next ? I can’t wait to do something else with them :)

Bref, vous avez saisi, je vais bien.

See you, you French guys !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *