Vive les mariés !

Cet article n’est initialement pas prévu pour parler de ma petite personne mais bon, indirectement je vais certainement m’égarer et me disperser…

madame-moi-je-881872

« On ne se refait pas » comme on dit.

Et même si on pouvait, pour ma part, le chantier serait colossal, j’abandonne d’avance !

Vous voyez : je m’égare déjà!

Reprenons donc : j’ai assisté il y a une semaine à mon premier VRAI mariage.

J’entends déjà certaines réclamations : « Et mais non! Quand tu avais 12 ans, ton cousin éloigné…  »

Ok, je reprends donc : j’ai assisté au premier mariage qui faisait sens pour moi. Pas simplement ce genre d’évènements où vous vous rendez uniquement à cause de votre filiation ou parce que vous accompagnez quelqu’un.

Non, ce mariage était celui d’amis proches, de belles personnes que j’ai la chance de bien connaître.

Il s’agissait du mariage d’une amie de plus de 11 ans et de son fiancé qu’elle a rencontré il y a 7 ans. Et j’ai eu surtout l’immense privilège d’être demoiselle d’honneur.

Voilà, pas simplement un mariage classique, tellement plus. Vous avez saisi.

Pourtant moi, je ne suis pas trop portée sur les robes blanches, cérémonies officielles, dragées et tout le tralala.

Déjà parce qu’ayant vécu plusieurs divorces ou séparations de proches, une forme de pessimisme amoureux m’a toujours habité.

Pour moi, l’amour semble périssable.

Du moins me semblait.

Car il existe de beaux individus qui te prouvent, sans s’en rendre compte et surtout sans aucune prétention, que de purs sentiments peuvent unir deux personnes dans la durée.

Eliz et Jo se sont donc mariés il y a une semaine.

J’ai eu la chance d’être avec eux tout proches, de les accompagner dans les préparatifs, d’être tout près d’eux pour ce moment si intime.

Et puis, samedi matin, avec ma belle robe, mes chaussure scintillantes, mes cheveux pour une fois coiffés, mon maquillage peaufiné, j’étais prête à suivre mes deux amis pour ce grand jour.

Ce que je ne savais pas, c’est à quel point j’allais être émue.

Émue aux larmes même : les voir tous les deux, dans leurs beaux habits, drapés de leur amour, s’exposés aux yeux de tous et se promettre de s’aimer quoi que l’existence réserve, il y avait de quoi !

autocollant-mariage

J’ai ressenti à nouveau de l’espoir dans un coin de mon coeur.

J’ai songé que c’était bien beau d’être jeunes, de faire des projets à deux, d’avancer ensemble, de s’unir à quelqu’un « pour la vie », d’avoir peut-être quand même peur des fois mais de ne pas avoir peur tout seul.

Oui, je les ai bien observé à la mairie puis au temple et aussi lors de leur soirée : heureux, rayonnants, confiants.

mariage_heureux_5

On a beau savoir que oui, la vie n’est pas rose partout et tout le temps, que l’existence peut réserver sa part de saloperie mais je pense qu’il ne faut pas être économe de ces joyeux moments, ne pas hésiter à les mettre en exergue pour sublimer le reste, apporter toujours plus de lumière.

Merci à vous deux, Eliz, Jo, de m’avoir offert ce tendre spectacle, cette douce leçon.

Merci de m’avoir laissé être l’une de vos témoins.

Vous l’ignorez sans doute mais cela a fini de mettre du baume cicatrisant sur mon petit coeur chamallow.

Il n’avait pas été très ménagé ces derniers temps, vous lui avez permis une cure de jouvence.

Bon et puis en plus, j’étais bien entourée, j’ai rencontré de super personnes, j’ai très bien mangé, bu ( et ouais, ma gueule ! ) le tout dans un cadre parfait… je me suis vraiment amusée sans restriction.

Réussite totale !

Vive les mariés !

Grenouille_roller

See you, you French guys ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.