Une évidence officialisée

En ce mois de novembre, ma vie a connu un changement significatif qui, pourtant, n’était qu’une douce réalité depuis longtemps.

Je suis, comme des gens assez méprisants ont déjà dit à haute de voix, une « enfant de divorcés ».

Mes parents se sont séparés quand j’avais 3 ans et ont divorcé.

Mais dans les faits, dans le quotidien de mon enfance, ceux qui ont été là au quotidien, les bons et les mauvais jours, ceux qui m’ont élevé, sont ma maman et mon beau-père.

Avec mon beau-père, nous ne partageons certes pas le même sang, ni les mêmes gènes mais tellement plus… Toute une histoire.

Avec ma maman, il m’embrassait tous les matins, vérifiait mes devoirs, mes notes, rencontrait mes professeurs, me nourrissait, s’assurait que je sois en bonne santé, me consolait, me berçait, me grondait quand je faisais des conneries (il y en a eu !), m’emmenait en vacances découvrir de superbes régions/pays, m’apprenait sans relâche à mener ma barque dans ce vaste monde…

Tous les vendredis soirs, pendant des années, c’est bien avec lui que je regardais Thalassa et que je me blottissais contre lui. Avec « Mimi« , comme je l’appelle tendrement depuis aussi longtemps que je me souvienne. Oui, parce que « Mimi » pour moi, cela a, pour moi, plus de valeur que « Papa ». C’est unique, c’est choisi.

Bien sûr, nous avons eu nos colères, nos mésententes et nous avons toujours fini par surmonter les obstacles.

Aujourd’hui, Mimi nous a adopté, moi et Delphine. Nous sommes donc reconnues officiellement comme ses enfants. Enfin.

Capture d’écran 2014-11-18 à 21.11.30

Mais Mimi, je dois te dire que cela fait bien longtemps que nous sommes tes filles. On n’avait pas besoin d’un papier pour le savoir mais il est vrai que ce papier est tout de même apaisant. Car il officialise la réalité, il reconnait cette vie tous ensemble et l’existence de notre famille. C’est précieux.

Merci d’être là, d’être mon père.

Je suis toujours tellement contente quand certains me disent en nous voyant en photo  » tu as le sourire de ton Papa ». Evidemment… Si je sais comment sourire aux belles choses de l’existence, c’est  grâce à toi.

Capture d’écran 2014-11-18 à 21.11.50

3 commentaires sur « Une évidence officialisée »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.