Kids, mode d’emploi ?

Depuis septembre, je garde deux petits garçons une fois par semaine, le lundi, après le boulot, de 18h à 21h30 environ.

L’aîné a 6 ans, son frère 3 ans. Ils sont mignons mais ce sont des garçons alors ça remue.

En plus, enchaîner après le boulot, c’est quand même quelque chose !

Mais ça me remet dans le coup avec les petits et je peux expérimenter le comportement aléatoire des enfants.

Boo1

Je peux ainsi me remettre en tête qu’un enfant peut :

– passer du rire aux larmes en deux secondes.

– te répondre « non » systématiquement sans même t’avoir écouté.

– émettre un volume sonore à faire pâlir les Rolling Stones au Stade de France.

– manier les négociations sur les horaires comme les plus brillants commerciaux.

– te croire avec une naïveté sidérante.

– t’expliquer qu’ils sont beaucoup plus au courant que toi. Ils savent tout mieux.

– se passionner pour des trucs invraisemblables.

bannir violemment des aliments même quand tu les planques ingénieusement.

s’endormir en trente secondes alors qu’ils sautaient partout et que tu as marchandé pour les mener jusqu’au lit…

Et par dessus tout, ce que j’adore, c’est quand la soirée s’achève, que j’ai dû un peu m’énerver, que je suis épuisée, je sais que la fois suivante, ils me souriront à nouveau.

Monsters, Inc

Ils sont fascinants ces petits monstres. Je les adore.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.