A free glu life

Me revoilà ! Je suis de retour de deux semaines de vacances au paradis ! Bon d’accord, j’avoue : à la Réunion et à Rodrigues pour de vrai.

Après 10 jours sans manger un gramme de gluten et deux semaines plus ou moins sans gluten ( ça va, c’était les vacances hein ), j’ai revu ma gastroentérologue.

Pour elle, l’hypersensibilité devient de plus en plus probable. En effet, sans gluten, je vais mieux et la totalité de mes symptômes se sont atténués. Presque FINIS les digestions laborieuses, les migraines infernales, les intenses fatigues post-prandial inexpliquées, les désagréments digestifs en tout genre, les soucis cutanés, j’en passe et des meilleurs !

Les rares écarts des vacances m’ont offert d’importantes crises de spasmes digestifs ( où j’ai tout bonnement eu l’impression d’avoir avalé une bouteille d’acide ) et des migraines carabinées.

Ma super doc m’a donc annoncé de but en blanc :  » Plus de gluten pendant 2 mois minimum pour purger votre organisme et s’assurer que les symptômes de dissipent complètement sur la durée. »

J’ai tiqué sur le verbe  » purger « , non mais oh ! Je ne suis pas une chaudière !

Pour autant je ne me suis pas révoltée, j’ai questionné un peu narquoise :  » Les deux mois seraient-ils également pour contrer un éventuel effet placebo ? « .

Ma gastroentérologue a rigolé, pas folle la doc !

En attendant, j’ai l’impression bizarroïde d’être un parachutiste, attendant de s’élancer, à qui on crierait juste  : « Free glu life, go go ! « 

Pourvu que le parachute s’ouvre :D

Saut-parachute-initiation-Gap-PACA-Hautes-Alpes-05

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.