A la recherche d’une hostfamily – part 1

Depuis maintenant une semaine, je suis en plein dans les e-mails et autres échanges via Skype avec des familles américaines… 

Autant dire que j’ai ressorti le dico d’anglais et que je deviens caléee sur les différents fuseaux horaires.

fuseaux-horaires-final

Pour le moment donc, je n’ai pas encore trouvé MA hostfamily mais j’ai eu des contacts plus poussés avec 3 familles :

– Une famille dans la banlieue d’Atlanta : 2 enfants : une fille et un garçon de 6 ans qui sont faux jumeaux. Le petit garçon est atteint de troubles de l’apprentissage, c’est pour cela que mon profil d’ergothérapeute les a intéressé ! (Pas peu fière) Malgré des échanges par mail, il n’y a pas eu le « petit truc » et nos contacts ont cessé.

– Une famille à Jacksonville, banlieue proche de Washington DC : 3 enfants, l’aînée de 11 ans, une fille de 6 ans et enfin un garçon de 3 ans. Bien que j’ai eu de très bons échanges par mail avec la maman, j’avoue être restée sur ma réserve. En effet, les journées finissent tard pour la jeune fille au pair (entre 20 et 22 heures) et les week-ends sont très souvent pris (les parents sont impliqués dans leur synagogue et vie associative). Il n’y a donc plus de contact pour le moment.

– Une famille monoparentale, à 30 minutes de New York : un père avec 2 enfants de 3 et 6 ans. Famille qui semble tout à fait charmante, horaires raisonnables, très bonnes relations avec la jeune fille au pair précédente. Le père est d’origine française. Nous allons bientôt avoir un skype. On verra s’il y a le feeling et surtout j’aimerais savoir si à la maison, la famille parle en français (ça ne serait vraiment pas l’idéal)…

To be continued :)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.