« Crazy in this crazy city « 

Vendredi, j’étais un peu blasée.

Après une semaine, chargée Leslie, ma host mum, m’avait expliqué que le week-end ne serait pas complètement off.

Je me sentais donc l’âme d’un caliméro

D’autant plus que mes deux supers potes polonaises Marta et Ania avaient prévu d’aller à NYC et m’avait proposé de les accompagner pour fêter nos 6 mois sur le sol américain.

Mais voilà, ce n’était pas possible

À 18h quand Leslie est donc rentrée et a fini par lâcher  » ah et en fait, je n’aurais pas besoin de toi dimanche« , je n’ai pas réfléchi 2 secondes.

J’ai jeté quelques fringues dans un sac, acheté un ticket de bus en ligne, ai appelé les filles « I’m coming with you ! » et ai dit « bye bye » à tout le monde.

Leslie m’a regardé estomaquée quand je lui ai expliqué que j’allais voir la Grande Pomme :  » Attends… Tu vas à New York ? Mais… Quand ? Maintenant ? »

OUI, « LIKE NOW » !

Et après un trajet un poil longuet, du retard accumulé par la compagnie de bus, nous voilà tout de même sur Times Square à 3h du mat bien passées.

Pas grave car avec de l’adrénaline dans les veines, des étoiles dans les yeux, je ne sens presque pas que je suis fatiguée.

On attend que Grand Central Station ouvre, on a l’occasion de voir l’aurore se lever au dessus et entre les énormes buildings.

photo 1-11

5h du mat, on a enfin un train pour Pelham où on séjournait. En effet, Mateusz, un ami polonais super sympa de Ania, nous recevait chez « lui », ou plutôt dans la chambre qu’il loue à une grand-mère new-yorkaise.

photo 3-6

Je vous laisse donc imaginer la confrontation cocasse quand, à 6h du mat, baluchons sur le bras, nous sommes arrivées et avons fait la connaissance de cette Mamie matinale.

Moment de vie ;)

Et puis, le reste du week-end a été fou, les minutes sont tellement rapides et précieuses quand je suis avec ces filles-là.

P1040737

Elles me font rire, on se fait rire, on se comprend, on s’entend, elles me transcendent et m’aident à savourer le moment présent, ne pas prendre le temps de regretter, ne pas avoir le temps d’avoir peur ou d’être vraiment triste.

P1040762

On a donc traîné dans Manhattan, à Ground Zero, dans Central Park, on a fait la fête sur un rooftop.

P1040767 P1040763

Et puis, on a encore regardé le matin se lever sur NYC. On a chanté à tue-tête dans les rues éclairées et bruyantes de cette ville qui ne dort décidément jamais.

On a fait comme a dit Ania : « let’s be crazy in this crazy city ! »

photo 1-10 P1040769 P1040759 P1040752

Je ne me lasse pas de l’écrire et le dire : je suis tellement chanceuse de vivre ce que je vis.

Happy half of year !

IMG958762

Très bon été à vous aussi :)

See you, you French guys !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.