Le hug VS la bise

Au bout de 3 mois aux States, je commence à avoir une fâcheuse tendance à « huger » les gens… Enfin à les prendre dans mes bras.

hug__by_Defies

Mais ce n’était pas gagné au début.

Quand quelqu’un me tendait ses bras et s’approchait, j’avais des réactions quelques peu primaires et pas très conventionnelles, dirons-nous. Du genre à reculer franchement, un poil terrorisée et prête à riposter face à cette proximité soudaine.

self-defense1

Oui, je suis une fille très sereine, vous aurez remarqué…

Et je me suis calmée en comprenant qu’ici, c’était assez commun de se faire des grandes accolades. Dès lors que l’on connait un temps soit peu la personne personnellement, faire un hug est convenu.

Evidemment, ce n’est pas parce que vous voyez toujours le même caissier au supermarché que vous allez l’enlacer dans vos bras. Il ne faut pas pousser non plus !

des-calins-par-ci-des-calins-par-la-hug-day-2014-2014-01-21-07h48-13

Rassurez-vous, je ne fais pas non plus de câlins à tout le monde et n’importe qui. Je reste française, hein.

J’ai encore le réflexe de tendre la joue pour faire la bise. Et des fois, au détour d’un hug, je fais l’erreur de claquer mes lèvres contre la joue de la personne « hugée ».

allaboutme_greetings

Evidemment mes amis rient à propos de ma fâcheuse tendance à vouloir embrasser les joues de tout le monde.

Un tout petit peu vexée par leurs « jokes » et remarques, j’ai fini par mettre les pieds dans le plat en leur disant que notre bise était peut-être étrange mais le « hug » n’est pas non plus si banal.

Ben oui, prendre quelqu’un dans ses bras, être collé(e) contre lui/elle, je suis désolée mais c’est très intime comme procédé. Et au final, nous, français, ne sommes peut-être pas si dévergondés puisque notre zone de contact avec autrui comprend « seulement » nos joues.

Une de mes amies m’a dit : « ouais, ok, vous ne touchez que les joues mais vous vous embrassez quand même ! ».

Et me v’là à essayer d’expliquer qu’en réalité, quand « on se fait la bise », on se colle plutôt les joues contre les joues, sans vraiment s’embrasser et des fois, on imite juste le bruit du bisous avec nos lèvres.

ça les a encore bien fait rire de savoir qu’on pouvait « se faire la bise » sans vraiment s’embrasser… En gros, on fait un « fake kiss » pour eux…

Bref, je vais arrêter de tenter de justifier notre bise nationale ( décidément trop abstrait pour les ricains ) et je vais continuer à faire des hugs !

keep-calm-and-faire-la-bise

See you, you french guys !

Aller, aujourd’hui, j’irais même plus loin

Je vous fais un « hug » !

g4w73sag

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.