Premier week-end avec ma host family

ça y est… J’ai rencontré ma hostfamily et nous avons passé notre premier week-end ensemble !

 > Feedback :

Vendredi :

Dans l’après-midi, le bus est arrivé en Virginie et ma « hostmum », Leslie (belle, classe, bien lookée) était là pour me chercher.

Après un « hug » bien américain, un sourire chaleureux, elle m’a fait monté dans sa magnifique Ford et nous sommes parties direction Fairfax. Dans la voiture, je cherchais mes mots mais nous avons réussi à communiquer.

Avant d’arriver, j’ai vu un panneau indiquant une ville nommé Chantilly, j’ai expliqué à Leslie, qu’en France aussi nous avons une ville qui s’appelle Chantilly et qu’il y a un très beau château. Elle m’a dit en rigolant qu’ici, il n’y a pas de châteaux. C’est 5 minutes plus tard qu’en nous sommes arrivées devant leur énorme maison que j’ai dit à Leslie qu’elle m’avait menti. Leur maison est un château ! :D

A l’intérieur, j’ai rencontré Fernando, le père, qui est hyper cool. Puis j’ai salué Gabriela qui jouait avec une amie. J’ai aperçu très rapidement Javier qui était timide et m’a évité. Ok, we will fix that

Ensuite les parents m’ont fait visité la maison : GIGANTESQUE et luxueuse ! Le rez de chaussée compte une immense cuisine ouverte sur un immense salon, un solarium, un garde manger, une grande salle à manger, un petit salon, le bureau de la maman, des toilettes et l’entrée.

L’étage compte : la chambre immense de Javier avec un dressing et une salle de bain privée, la chambre immense de Gabriela avec un dressing et une salle de bain privée, la chambre encore plus immense des parents avec un dressing et une énorme salle de bain, une autre chambre immense pour les invités avec une salle de bain. La base quoi.

Mais ce n’est pas fini, il y a également un sous-sol semi enterré, complètement aménagé : on y trouve un énorme salon, une énorme salle de jeux, un bar-cuisine, un billard, une salle de bain (la mienne), une immense pièce de musique pour le groupe du père (il y a une batterie, des guitares, micros et le nécessaire pour enregistrer de la musique… NORMAL), une immense réserve-débarras et enfin ma chambre.

Ma chambre est grande, je pense qu’elle fait 25m2 minimum (comment je vais faire pour me réhabituer aux tailles des logements français ?). J’ai un lit énorme, des meubles très beaux en bois et un dressing en plus ! Leslie a suspendu juste pour moi un tableau avec la Tour Eiffel. J’ai aussi eu le droit à mon bouquet de fleurs et mon ballon Welcome. Trop mignon.

Bref, vous l’aurez compris, la maison est juste DINGUE, niveau déco, c’est beau, très américain, on se croirait dans Desperate Housewife, VRAIMENT. Il y a de grands écrans plasma partout dans la maison.

Après cette visite qui m’a laissé sans voix, j’ai eu un peu de temps pour défaire mes valises, j’ai donc rassemblé mes cadeaux pour la famille et je les leur ai offert.

Les parents ont vraiment aimé le livre de cuisine et le rhum. Gabriela a adoré les peintures « magiques » de Paris, elle a tout de suite commencé à le faire. Yeaaah !

Javier a regardé les paquets mais a préféré rester éloigné de moi (ouais, trop flippante la française).

On a discuté puis deux amis de la famille sont arrivés pour chercher leurs enfants qui étaient venus passer la journée avec Javier et Gabriela. Ils sont restés boire une bière, j’avais un peu de mal à suivre la conversation mais ils étaient cool. Le jet lag ne m’aidait pas, j’étais crevée.

Finalement ils sont partis, c’était trop tard pour aller au restaurant comme Leslie avait dit. On a commandé des pâtes chez un traiteur italien, on a dîné et j’ai dormi comme un bébé dans mon IMMENSE lit.

⤷ Samedi :

Je me suis réveillée vers 9 heures, on s’est mis en route vers 11h. On a déposé Javier chez un copain et nous avons été à Washington D.C ! Après un tour en voiture (troooop beau !), nous avons déjeuné dans un restaurant italien. Pour la petite histoire, c’est un restaurant « spécial » car c’est là que mes hostparents se sont rencontrés. Cute.

Après le déjeuner, on a marché un peu et on a vu la Maison Blanche, trop bien !

On a également fait le tour, évidemment Soudain, plusieurs flics sont arrivés et ont demandé à tout le monde de quitter la zone. On s’est donc fait dégagés purement et simplement. Les policiers ont d’ailleurs installé des bandes de sécurité pour qu’on intègre bien que l’endroit était « condamné ». Mes host parents m’ont alors expliqué très calmement que Barack et Michelle Obama étaient sans doute en train de se préparer pour sortir. Ben oui, normaaaaaaaaaal.

Bref, j’ai aimé mon 1er contact avec Washington D.C, j’étais émerveillée. C’est une belle ville où on sent qu’il fait bon vivre. J’y ai retrouvé ce que j’aime dans Paris (un mix d’architecture, d’histoire et de gens). Pour une citadine comme moi, c’était agréable de se sentir un peu « comme à la maison », dans ma petite capitale française. Pour le côté historique, Washington D.C ne fait partie ni de la Virginie, ni du Maryland mais du « District of Columbia ». Ceci, pour rester neutre (étant donné que tout le gouvernement réside dans cette ville).

On a finalement quitté la ville après avoir acheté un café à emporter (un concept bien américain !).

Puis le soir, nous avons été à une party chez des amis proches. Beaucoup d’enfants et d’adultes, mes hostparents m’avaient prévenu, je n’étais pas là pour travailler.  Tout le monde a été gentil avec moi. La majorité était bilingue espagnol donc il passait de l’anglais à l’espagnol avec une facilité sidérante et j’étais perdue. Un peu de timidité, le jet lag n’aidant pas, j’ai piqué du nez vers 23h. Too much for my french brain. Nous sommes rentrés à 1h du mat bien tassé, j’ai réussi à m’endormir vers 2h. Enfin.

Dimanche :

C’est donc avec une joie non dissimulée que j’ai fait une « grasse mat » jusqu’à 9h30 dimanche. Puis j’ai partagé un breakfast avec la famille : pancakes-eggs-bacon. Cool.

Ensuite, j’ai joué avec Gabriela : on a fait de la peinture et on a joué à cache-cache. C’était chouette, elle est mignonne.

Enfin, j’ai pu fait un skype avec mon adorable soeur qui me manque déjà. Même si tout va bien, ça fait un BIEN FOU !

La LCC (Local Childcare Consultent, en gros la coordinatrice qui s’assure que tout se passe bien avec les jeunes filles au pair de ma zone) a appelé à la maison et m’a parlé cinq minutes. Je cherchais mes mots (encore) mais nous nous sommes compris. C’était juste un appel pour savoir comment se passait mon arrivée et s’il n’y avait aucun problème.

J’ai encore joué avec Gabriella dehors puis je suis restée avec Javier pendant qu’il jouait à son jeu vidéo. Il m’a expliqué fièrement ce qu’il faisait. Awsome

Enfin, Fernando a cuisiné un dîner portoricain (du riz, des lentilles à la cocotte et du poulet frit). C’était pas mal, j’étais contente de manger quelque chose de cuisiné !

J’ai regardé une partie du Superbow avec tout le monde, je n’ai pas compris toutes les règles, c’est beaucoup trop tiré par les cheveux. En revanche, j’ai adoré le Half-Time avec Bruno Mars, une prestation de malade ! Leslie, la hostmum, a vu que j’était impressionnée et elle m’a dit « yeah, that’s America ! », j’ai trop rigolé :)

Avant de descendre dans mes « appartements » (hahaha), Leslie a fait un petit point avec moi sur l’emploi du temps de la semaine. En gros, cette semaine, elle sera la majorité du temps avec moi pour me montrer comment les choses fonctionnent et se déroulent. Javier, le garçon, ne va pas à l’école en ce moment. Ayant des troubles d’apprentissage, il a eu un problème avec l’école où il allait car il n’avait pas d’auxiliaire pour sa classe. Donc il attend une place dans une autre école la semaine prochaine. En attendant, il reste à la maison et va 3 fois par semaine dans une centre où il bénéficie d’une séance d’une heure avec une éducatrice spécialisée. Cela chamboule un peu mon emploi du temps. Cette semaine, je serais donc en partie avec Javier la journée et je ne travaillerai pas le soir.

C’est la phase d’adaptation qui commence.

Pour finir le week-end, j’ai réussi à faire un skype avec mes parents qui se réveillaient tout juste à la Réunion et alors qu’ils allaient petit-déjeuner, je suis allée dormir.

C’est parti pour la première semaine…

 Let’s see how looks the daily life !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.