Quelques jours de « vacances »…

Une fois le boulot raccroché, j’ai donc quelques jours de « vacances » avant le grand saut…

Mais ce sont en réalité des vacances bien chargées puisqu’il faut tout faire avant qu’il ne soit trop tard…

☞ Le week-end dernier, j’étais donc chez ma grand-mère pour passer quelques derniers moments précieux en sa compagnie. Bon plats, longues discussions et grosses larmes dans le train au retour. Evidemment.

☞ Lundi : j’ai fait beaucoup de cartons et il m’en restait encore à faire ! Puis j’ai vu mon père le reste de la journée. Nous avons profité de ma chère capitale en allant au Grand Palais pour l’expo Raymond Depardon : un moment si doux, et à l’Hôtel de Ville  voir l’expo Brassaï : pour l’amour de Paris. Les deux sont des expos photos vraiment bien mais différentes dans leur genre. Enfin, un dernier dîner bien français dans un grand bistrot et des au revoir sobres.

☞ Mardi : Je me suis permis une petite grasse mat jusqu’à 9 heures, pas plus car la journée était encore chargée. J’ai commencé par finir mes cartons. Moi qui pensais mettre débarrasser de beaucoup d’affaires ! Quand il y en a plus, il y en a encore !

 ⤷ La veille au soir,  j’ai reçu un mail de ma host family qui ont bien rigolé en voyant mon déguisement en statue de la Liberté. Ils ont trouvé l’idée de mes collègues hilarante. Leslie, la maman, m’a aussi parlé des enfants qui vont bien. Ils préparent mon arrivée, ma chambre (c’est pas adorable ?). Nous allons sans doute programmer un dernier skype cette semaine avec toute la famille. Pour finir, Leslie m’a demandé ce que j’aime manger pour que la maison soit « équipée ». Des nouvelles plutôt de bonne augure… :)

Le reste de ma journée du mardi, je n’ai donc pas chômé. Je termine pour de bon les cartons, je les entrepose, ma chambre commence à résonner. Puis il faut commencer à trier mes fringues, au secours !  Et en fin d’après-midi, je retrouve des anciennes collègues de travail pour un dîner chaleureux. Et des au revoir, encore.

Mercredi : L’adrénaline commence à monter. Mais il y a encore des tonnes de trucs à faire. Aller à la Poste, à la Banque, à Grand Optical (récupérer mes lunettes de soleil), chez Boulinier pour revendre des cds-dvds-livres dont je me débarrasse… Puis je vais acheter les tee-shirts souvenirs pour mes host kids. Un détour par Décathlon où je cède et me munie d’après-skis (ils prévoient une tempête de neige la semaine prochaine, normal…). Je trouve un temps pour la salle de sport. Et il est déjà 18h, c’est « conférence » en ligne pour les derniers préparatifs avec Cultural Care. Avant de dormir, je me fais une raison et commence à exclure plus sérieusement les fringues que je ne prendrais pas, ma chambre est vide.

Jeudi : Je me motive et entrepose mes derniers cartons, je fais du repassage, encore du tri dans mes fringues (comment ça 10 robes, 7 pantalons et 35 tee-shirts, c’est encore trop ???). Je ne sais pas comment je vais boucler ma valise... Début d’après-midi, je vais chez le coiffeur. Puis dernier rendez-vous chez le médecin et je dois filer dans l’Essonne pour retrouver mes « anciens » collègues et s’adonner à un bowling ! Et quelques au revoir

Vendredi : Je dors un peu, je suis stressée+++. J’essaye de refaire ma valise pour réussir à la fermer, en vain. J’appelle enfin Orange pour suspendre ma ligne mobile. Le soir, je vais manger des sushis avec une copine puis nous allons voir La Belle et La Bête au théâtre Mogador. Trooop bien. 

Samedi : C’est l’ébullition, des amis qui arrivent de partout. Vite, un peu de ménage dans l’appart, des courses en prévision ! Ce soir, c’est l’ultime soirée d’au revoir. J’essaye de graver tous ces moments, vos visages, vos rires dans ma tête et dans mon coeur. Histoire d’avoir ma dose minimum pour un an. Olalala, combien je vous adore ! <3

Dimanche : Je veux dormir, pas me réveiller. Les heures filent, c’est nul. Bientôt il sera temps de décoller… Je suis contente et malgré tout, c’est bien aujourd’hui plus qu’un autre jour, que je réalise tout ce qui va me manquer.

……… Vite, il faut que je réussisse à fermer ma valise !

☟ Et la semaine est déjà derrière moi… ☟

Stress Sullivan-a-peur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.