The real Green Mile

C’est parti pour un article un peu plus sérieux. Oui, je sais, c’est triste mais il faut que j’essaye d’être un peu « crédible » de temps en temps  ( rire étouffé ) !

Vous devez être beaucoup, si ce n’est pas tous, à avoir vu le film  » La ligne verte « , enfin « The Green Mile » en version originale. Whatever. ;)

1391993-michael-clarke-duncan-plus-touchant-que-tom-hanks-dans-la-ligne-verte

Il y a quelques semaines, devant les news, je suis tombée sur un sujet horrible : une femme a été abattue chez elle avec un revolver. Et ici, à la télé, ils savent bien présenter  les choses de manière à te rendre parano ( version TF 1 exponentielle ).

En gros, les faits se sont déroulés dans une paisible banlieue de Virginie, ah oui, tiens ! Comme l’endroit où je vis… Hahaha, si ce n’est pas rigolo ça (OMG) !

Mais le meilleur reste à venir : la police n’a aucune piste, ni suspect ! So scary. Je comprends mieux pourquoi ils branchent tous leurs alarmes ici. Oui, parce qu’on voit beaucoup de cas d’homicides du genre à la télé.

J’étais donc assez flippée, même mortifiée.

Et c’est à ce moment-là que Leslie, ma hostmum, a fait une remarque sur la peine de mort du genre : « le monstre, qui a fait ça, mérite de mourir« .

Interpellée, j’étais à deux doigts de lui dire sur un ton badin :  » hahaha, voyons Leslie ! Enfin heureusement, ici, en Virginie, vous n’exécutez pas les prisonniers ! »

Mais prise d’un doute, je me suis abstenue.

Et quelle grande idée j’ai eu ( pour une fois ) !

Car en allant fouiller sur internet, je me suis aperçue qu’en Virginie, charmant état où je réside, la peine de mort est appliquée.

Des chutes d’eau glaciale me sont tombées sur les épaules.

J’ai donc poursuivi mes recherches pour en savoir un peu plus sur ce macabre  sujet… et comme toujours, je vais partager avec vous.

Le saviez-vous ?

Aux Etats-Unis, la peine de mort est encore en vigueur dans près de la moitié des états.

Dans presque l’ensemble des cas, c’est l’injection léthale qui est utilisée pour excécuter les condamnés à mort. Et ce, depuis les années 70 environ.

Mais en Virginie, ce n’est que depuis 1994 que l’électrocution a été abandonné (oui, oui, il y a juste 20 ans). Mais ils sont quand même sympas car les prisonniers ont le choix entre la piquouze ou le tazer géant. C’est pas chouette ça ?

Le dernier détenu ( pour l’instant ) a avoir été excécuté en Virginie a choisi l’électrocution (charmant). C’était le 17 janvier 2013, il y a un peu plus d’un an.

Aux Etats-Unis, en 2012, il y a eu 43 personnes pour qui la peine de mort a été utilisée. En 2013, il y a eu 39 exécutions. J’ai fait le calcul, c’est comme si tous les 9 jours, un détenu était exécuté.

Je sais qu’il y a des « pro » peine de mort qui pensent que lorsqu’on a commis un crime, on mérite de mourir. Je sais que ces personnes ne comprendront pas forcément mon article et mon ton « choqué ».

Car, pour moi, grande naïve, optimiste, humaniste et petite écervelée, le principe de justice ne pourra jamais justifier la peine de mort.

Je comprends que lorsqu’on se place du côté des victimes, on ressente une forte émotion, empathie et qu’on est envie de détruire le criminel qui a sévit.

Je sais aussi que lorsque j’étais petite on m’a appris qu’on « ne fait pas à autrui ce qu’on n’aimerait pas que l’on nous fasse ». Et que tuer quelqu’un qui a lui même tuer, c’est de la vengeance.

Quelqu’un m’a donné un semblant de justification à la peine de mort en m’expliquant que cela aurait un pouvoir dissuasif. Mais à regarder le taux d’homicides ici, je n’ai pas l’impression que cela soit bien concluant !

J’ai entendu un autre argument qui m’a fait rire (jaune) : la peine de mort permettrait de réduire le coût que représente les prisons.

Juste pour info, comme ça, il y a un peu plus de 3 000 prisonniers en ce moment qui attendent dans les « couloirs de la mort » aux USA. Et ces détenus « coûtent » beaucoup plus d’argent que les détenus lambda. En effet, ils sont emprisonnés dans des unités spéciales, ils attendent souvent des années leurs exécutions et en plus, le coût d’une exécution est vraiment élevé.

Selon une étude du Loyola of Los Angeles Law Review, la peine de mort a coûté 4 milliards de dollars à la Californie depuis 1978,  » soit 184 millions de dollars par an et 308 millions de dollars par personne exécutée ». Faudra m’expliquer où est faite l’économie.

En plus de ces considérations mercantiles, personne ne m’ôtera de l’esprit la possible erreur judiciaire. Et depuis 1973, il y a tout de même 130 condamnés à mort qui ont finalement été reconnu innocents. Beaucoup trop pour moi.

chaise_electriq-391d7

Heureusement il existe un réel mouvement abolitionniste en ce moment aux Etats-Unis. En 2007, le New Jersey a abandonné la peine de mort, le Nouveau Mexique a fait pareil en 2009, l’Illinois en 2011 et plus récemment le Connecticut.

Bref, ici « la Ligne verte » n’est pas complètement une fiction mais le tableau n’est pas complètement noir non plus, c’est encourageant. 

Pour finir, je vais encore me la jouer « sérieuse » et citer le sénateur Gayle Slossberg du Connecticut ( démocrate ) qui s’exprimait sur le sujet :

« Nous ne pouvons pas faire face au mal par le mal et espérer voir la lumière ».

Nothing else.

004102012185640000000571355_un-militant-oppose-a

See you, you french guys !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.