Et Dieu créa la femme…

En théorie, je ne suis pas trop « rassemblement communautaire« , élan de groupe ou proclamer son appartenance à un groupe X, Y, Z ou W…

L’humain change trop dans une vie et il est bien trop complexe de cataloguer aussi basiquement tout un chacun.

Cependant, je vais aujourd’hui aller contre mes beaux « principes ».

« Journée de la Femme » oblige…

En rentrant en France, j’ai entendu des gens parler des féministes, les traiter de zinzins, d’illuminé(e)s… Chacun pense ce qu’il veut après tout, je me suis dit.

Puis j’ai eu la joie, le bonheur d’être abordée ( emmerdée ) par des individus peu ou pas du tout charmants dans la rue/ métro/ j’en passe et des meilleures !

Et j’ai ressenti ce sentiment qui ne m’avait pas habité depuis longtemps : l’appréhension du mec chelou.

Ce type lourd, collant, qui croit que parce que tu es une fille, que tu ne t’habilles pas comme un sac et ne fait pas la tronche, il a le droit de venir te saoûler, et que tu n’es qu’une s*lope parce que tu ne lui réponds pas ou cherches à l’éviter.

Vous voyez, je n’aime pas faire ça mais ( chassez le naturel… ) aujourd’hui j’ai décidé de prendre partie.

we-can-do-it_1

Je suis féministe, pas activiste mais oui, bien féministe.

Je pense que la condition de la femme dans le monde est bafouée, irespectée et cela me remplit d’une rage sans fin.

Un bout de chou arrive sur cette planète et n’a, soyons claire, pas demander à avoir deux chromosomes XX ou un X + un Y.

Cet être se démène juste avec la complexité de la vie et avec la chance aléatoire qu’il a ou pas en fonction de là où il atterrit.

Si ce nouvel individu se pointe dans les pays dits « moins développés » et qu’il a l’incroyable chance d’être une fille, elle n’ira peut-être pas à l’école, on l’excisera peut-être, quand elle aura ses règles, on la voilera peut-être intégralement, elle sera peut-être vendue ou mariée à quelqu’un qu’elle n’a pas choisi et beaucoup plus âgé qu’elle.

Elle sera peut-être traitée comme une domestique une bonne partie de sa vie, elle enfantera peut-être beaucoup, dans la douleur évidemment, elle devra des fois supporter de vivre avec d’autres épouses de son conjoint.

Elle pourra peut-être, si elle n’a vraiment pas de chance, être battue par son mari sans pouvoir protester ( oui car il y a encore beaucoup de pays où c’est autorisé légalement ).

Souvent, elle ne votera pas, elle ne lira pas, ne conduira pas.

ei17femmes

Ça, c’est pour une majorité de femmes silencieuses dans le monde que l’on n’entend pas car au delà de tous ces traitements inhumains que les hommes ont banalisé et leur réservent, ils les ont privé de leur libre-arbitres, les ont dépossédé de leur capacité d’expression avant même qu’elles songent à l’utiliser.

Alors vous me direz, franchement, nous, les nanas dans des pays riches « développés », on va pas se plaindre ? Ben oui, on a de la chance !

Oui, on a beaucoup de chance comparé à toutes ces femmes mais est-on dans une situation idyllique pour autant ?

Je vois bien certains se dire « oh ben quand même« …

Et ben non, c’est ça la vérité.

1343_default_big

Une fille à une pression permanente sur les épaules, est jugée à chaque minute.

Quand tu ne t’habilles pas bien, tu ne te maquilles pas, on va dire que tu ne prends pas soin de toi.

Mais si tu es trop apprêtée, sexy, tu attireras beaucoup de mecs ( lourds ) qui penseront que tu les aguiches

Si une nana flirte ( ou plus si affinités ) avec plusieurs mecs, on aura tendance à la traiter de tous les noms.

Si un gars fait la même chose, il aura une étiquette de « Don Juan » qui fait tomber la gente féminine.

Demande à une gonzesse, comment elle appréhende de prendre les transports en commun ou de sortir seule après 22-23h sans « escorte rassurante ».

Demande lui combien elle est sereine, tranquille et apaisée quand elle sort avec des talons et/ou une jupe/robe. Comment sont les regards et les remarques d’inconnus ?

Dans nos sociétés modernes : il ne faut pas que tu sois trop grosse, il faut t’épiler, te maquiller, savoir marcher avec des échasses, être élégante, douce et délicate.

Heureusement qu’il y a encore beaucoup de mecs qui disent aimer les filles naturelles, tout espoir n’est pas perdu !

Et puis, une femme est toujours moins payée en moyenne qu’un homme, pour le même boulot, en 2015, dans des pays comme la France. Au secours.

Même si les mentalités changent, une fille qui passe la trentaine sans être mariée et sans enfants, on se pose de questions, on lui dit gentillement de se dépêcher.

Une femme qui n’est pas maternelle, on dit que c’est contre nature. Ben oui, quand tu es née fille, tu es venue avec une notice spéciale et un don particulier pour gérer un bébé !

Il y en a des choses à dire, à écrire…

Alors, oui, on n’est pas à plaindre, nous, femmes vivant en 2015 en France, il y a pire… Mais ce n’est pas encore ça.

Il y a du boulot, des choses à changer.

Mais pas d’inquiétude, je sais qu’il y a plein d’initiatives mises en place, j’ai envie de croire en la Journée de la Femme et autres évènements spécifiques. Même si une journée ne nous suffira jamais, hein, honnêtement…

J’ai envie de croire qu’il y a plein de mecs très très au fait de la situation, que les moeurs évoluent, j’ai envie de rester optimiste et utopiste.

J’en ai juste marre d’entendre des bêtises et je ne veux plus me taire.

Pour toutes celles qui ne peuvent toujours rien dire.

Capture d’écran 2015-03-08 à 23.45.34

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.